La réforme de l'apprentissage : c'est parti !

Publiée le : 25 janv. 2019

Au 1er janvier 2019, certains points fondamentaux de la réforme de l'apprentissage sont entrés en vigueur...

Certains  décrets  de la réforme de l'apprentissage sont désormais applicables. Ils sont nombreux et impactent les Centres de Formation, les employeurs et les apprentis. Voici quelques points parmi les nombreux changements qui se mettront en place dans le courant de l'année 2019

Depuis le 1er janvier 2019, un jeune peut entrer en contrat d'apprentissage jusqu'à l'âge de 29 ans contre 26 jusque fin 2018.

La grille des rémunérations a augmenté de 2 points en moyenne, selon l'âge et l'année de formation, avec 100% du SMIC pour les apprentis âgés de plus de 26 ans.

Les conditions pour pouvoir être maître d'apprentissage se sont assouplies : désormais il faut : soit être  titulaire d'un diplôme ou d'un titre du domaine professionnel pour lequel est employé l'apprenti, de niveau équivalent et justifiant d'une année professionnelle, soit justifier de deux années d'exercice d'une activité professionnelle en rapport avec la qualification préparée à l'apprenti, contre trois par le passé.

Le dispositif des primes versées aux employeurs a complètement changé : désormais c'est un dispositif unique d'aide aux employeurs qui remplacera les différentes primes accordées selon des conditions spécifiques (moins de 11 salariés, moins de 250 salariés, apprentis handicapés...).

Et ce n'est qu'un aperçu de cette réforme qui touche les fondamentaux mêmes de l'apprentissage...