Tahani, une apprentie courageuse et volontaire

Une jeune femme exemplaire
Publiée le : 1 juin 2021

La jeune femme, qui suit une formation en CAP esthétique, a surmonté des épreuves et se distingue par son mérite et ses aptitudes.

Elle est née loin d’ici, ni en Provence, ni même dans l’hexagone. Tahani Ahmad est née à Alep en Syrie. Très jeune elle est partie au Liban où elle a grandi. Elle a étudié à Beyrouth et obtenu son CAP et son BEP esthétique. Pendant quatre ans elle a été apprentie dans le même institut de la capitale libanaise.

En 2017, Tahani fuit le Liban sujet aux troubles dus au conflit syrien. Avec ses frère et sœurs elle demande l’asile politique à la France et l'obtient.

Sans parler un mot de Français, la jeune femme ne se laisse pas abattre et tient à poursuivre ses études car elle garde en tête son projet professionnel. Même si son lieu de vie a changé, si son mode de vie n’est plus le même, si elle est loin de sa famille, sa vocation reste intacte : Tahani veut devenir esthéticienne. « Je suis passionnée par mon métier, à tel point que j’ai recommencé toute ma formation en arrivant en France car les diplômes obtenus au Liban n’étaient pas reconnus ici. J’ai choisi ce métier car j’aime apporter du bien-être aux autres et prendre soin d’eux. » explique la jeune femme enthousiaste, animée par sa passion.

Aujourd’hui, Tahani est en 2e année de CAP esthétique et elle impressionne par son courage, sa volonté et sa pugnacité. Autant au CFA que chez son employeur, son talent est avéré : elle est brillante et ses compétences sont largement reconnues. Ainsi, son employeur n’hésite pas à qualifier Tahani de personne « autonome, investie, responsable » et d’ajouter qu’elle est : « curieuse, dotée d’un fort esprit d’équipe, qui aime les challenges et qui sait s’investir dans de nouveaux projets… ». C’est pour cette raison que le CFA a décidé cette année de la présenter à la SMLH (Société des Membres de la Légion d’Honneur) comme « Apprentie à l’Honneur ».

En effet, pour Christophe Maddaléna et toute l’équipe enseignante qui accompagne la jeune femme, Tahani est qualifiée de « courageuse, volontaire, méritante et sensible ». Toute l’équipe pédagogique ainsi que son employeur sont derrière elle et souhaitent cette reconnaissance qui couronnerait un succès attendu et mérité à son CAP. Au fait ! Tahani, ce prénom rare est précieux : il signifie « Vœu de bonheur », c’est tout le bien qu’on lui souhaite… il est de circonstance et tellement mérité !